Vers l’industrialisation d’un SI hétérogène avec System Center 2012 R2

Une discussion avec plusieurs DSI fait tout de suite ressortir un certain nombre de nouveaux défis lié au marché de plus en plus concurrentiel qui impose aux DSI de réduire au maximum les coûts d’exploitation , fournir un meilleur SLA aux autres départements mais surtout passer plus de temps à développer le métier de l’entreprise plutôt que l’IT.

Les défis sont nombreux, en voici quelques un :

  • À mesure que la consumérisation devient une réalité, les départements informatiques doivent assurer l’efficacité des utilisateurs lorsqu’ils adoptent les dernières technologies mobiles. Les employés veulent pouvoir travailler aussi bien sur les équipements de l’entreprise que sur leurs systèmes personnels. Ils veulent aussi que leur expérience des applications reste la même lorsqu’ils passent d’un de ces appareils à un autre. Comment pouvez-vous faire face à ces nouvelles demandes tout en respectant les règles de conformité, de sécurité et budgétaires de l’entreprise ?
  • A mesure que le paysage informatique évolue, deux rôles émergent dans l’entreprise : le fournisseur de service (généralement, un administrateur du Datacenter) et le consommateur du service (le propriétaire de l’application). Les fournisseurs de services construisent l’infrastructure et allouent des ressources de traitement, de stockage et de cloud. Dans ce rôle, ils gèrent la conformité, la sécurité, le contrôle des processus et la disponibilité. Compte tenu de la croissance du cloud computing, les attentes sont de plus en plus fortes alors que les fournisseurs de services doivent respecter les contraintes qui pèsent sur le budget informatique.
  • Les entreprises dépensent chaque année des milliards d’euros pour récupérer des données perdues. Les processus de sauvegarde et de restauration impliquent généralement différents administrateurs, chacun ayant une expertise spécifique, ce qui augmente la fragmentation et complique l’application de processus standardisés. Le résultat : Le coût total de gestion des données est plus haut que ce qu’il devrait être
  • L’administration et la sécurité des postes de travail ont jusque-là été traitées séparément alors qu’elles jouent un rôle crucial dans la sécurité et l’efficacité des utilisateurs. L’administration assure la configuration correcte des systèmes, le déploiement des correctifs contre les failles et la diffusion des mises à jour de sécurité. La sécurité détecte les menaces les plus graves, résout les incidents et évite l’infection des systèmes.
  • Dans beaucoup d’organisations, l’infrastructure informatique est indispensable au bon fonctionnement de l’entreprise. Il est indispensable de détecter et résoudre les problèmes avant qu’ils ne conduisent à un arrêt de l’activité ou à une baisse de la productivité et du chiffre d’affaires. Proposer une infrastructure sous la forme d’un service (IaaS) peut devenir un cauchemar lorsque l’entreprise dépend d’environnements physiques, virtuels et clouds utilisant différents systèmes d’exploitation (Windows, Linux, UNIX). Dans un tel contexte, il devient difficile d’obtenir une vue fiable, cohérente et globale du fonctionnement de l’ensemble, ce qui vous empêche de réagir rapidement.
  • À mesure que les entreprises adoptent le cloud, la complexité de l’administration des environnements hybrides (physiques, virtuels et clouds) grandit. Par conséquent, les clients ont besoin d’une vue intégrée qui leur permette de voir et d’administrer toutes ces ressources comme un tout.
  • Beaucoup d’entreprises cherchent aujourd’hui à faire évoluer leurs Datacenter vers des clouds privés afin de gagner en agilité et de réduire les coûts. Dans le même temps, il est indispensable de continuer à fournir des services fiables tout en maintenant un contrôle étroit sur les ressources de l’entreprise.

Et si on relevait tous ces défis avec une seule solution ?

System_Center_2012

Système Center 2012 R2 est l’outil idéal pour la gestion des infrastructures de cloud privé. Cette solution présente plusieurs atouts dont les suivants :

  • permettre aux entreprises de capitaliser sur leurs investissements. System Center 2012 R2 saura gérer les environnements hétérogènes et n’obligera pas la DSI à repartir à zéro avec une nouvelle infrastructure. La DSI n’a pas besoin de repartir de zéro et peut reprendre ses outils tiers de BMC, CA ou IBM Tivoli, ses systèmes d’exploitation Linux ou AIX, ou ses solutions de virtualisation comme VMware ».System Center est également capable de gérer des instances sur le cloud public Windows Azure de façon à aller progressivement vers l’informatique en nuage.
  • La capacité à proposer l’IT comme un service en proposant des services de manière dynamique à ses utilisateurs ». La famille System Center s’enrichit donc de nouveaux composants dans ce but. C’est le cas par exemple d’App Controller qui se chargera d’automatiser le provisioning du service sur des machines physiques, virtuelles ou dans le cloud public. La DSI pourra utiliser les fonctionnalités de supervision de la performance et de la disponibilité de ces applications. « L’objectif de cette automatisation et de pouvoir se concentrer davantage sur le métier de l’entreprise ».

System center 2012 R2 ce sont huit composants System Center (App Controller, Configuration Manager, Data Protection Manager, Endpoint Protection, Operations Manager, Orchestrator, Service Manager, Virtual Machine Manager) en un seul produit. Tout est aujourd’hui intégré pour permettre aux utilisateurs de mettre en œuvre leur cloud privé étape par étape et de passer à leur rythme au Datacenter dynamique. Ci-dessous une présentation sommaire de chaque composant.

Microsoft System Center App Controller 2012 R2 est le composant en libre-service de cette solution. Grâce à lui, les propriétaires des applications peuvent :

  • Facilement configurer, déployer et gérer des services via une interface intuitive, centrée sur les services, tout en utilisant une bibliothèque de modèles standards.
  • Créer, gérer et déplacer des services via une interface Web qui affiche de façon personnalisée les ressources auxquelles votre rôle dans l’entreprise vous donne accès. Vous gérez des services plutôt que des serveurs.
  • Afficher les services et les machines virtuelles des clouds privés et publics, obtenir un contrôle fin des composants de chaque couche, suivre les tâches et gérer un historique détaillé des changements.

System Center Configuration Manager 2012 R2 propose une infrastructure unifiée qui vous permet de définir, gérer et contrôler les expériences utilisateur pour des environnements de systèmes physiques, virtuels et mobiles. Configuration Manager 2012 R2 permet aux administrateurs système de fournir et de gérer des expériences utilisateur en fonction de l’identité de la personne, de la connectivité réseau et du type d’appareil. Il accroît l’efficacité grâce à des outils d’administration simplifiés et des fonctions améliorées d’application de la conformité.

Microsoft System Center Data Protection Manager 2012 R2 assure une protection unifiée des données des serveurs et des clients Windows, et constitue la meilleure solution de sauvegarde et de restauration pour les environnements Windows. Il effectue la protection des données sur disques, sur bandes et dans le cloud, tout en étant économique, facile à administrer et capable de monter en charge.

Microsoft System Center 2012 Endpoint Protection aide les entreprises à améliorer et à simplifier la sécurité des postes de travail tout en minimisant les coûts d’infrastructure. System Center 2012 Endpoint Protection facilite la protection des systèmes d’exploitation poste de travail et serveur les plus stratégiques en luttant contre les virus, les logiciels espions, les rootkits et autres menaces.

Avec System Center 2012 Endpoint Protection et Configuration Manager, les entreprises disposent d’un formidable moteur de détection des menaces et de l’outil le plus largement répandu pour remédier aux failles de sécurité des postes de travail.

Réunies dans une même infrastructure, ces technologies permettent d’obtenir une vue consolidée unique de l’état de fonctionnement et de protection des systèmes utilisateurs. Les administrateurs identifient rapidement les machines à risque et prennent les mesures qui s’imposent pour appliquer les correctifs, enrayer les épidémies virales et effectuer des nettoyages. Cela permet aussi de consolider et de simplifier les rapports décrivant la totalité du parc des postes de travail. En outre, l’administration étant basée sur les rôles, il est facile de veiller à ce que seuls les administrateurs habilités accèdent aux données et aux outils de sécurité.

System Center Operations Manager 2012 représente le composant de contrôle qui vous aide à gérer votre Datacenter et vos clouds :

  • Il permet un contrôle et des diagnostics très efficaces, flexibles et économiques tout en réduisant le coût total de possession par l’utilisation de matériel ordinaire et par la prise en charge des configurations et des environnements hétérogènes.
  • Il assure la disponibilité des applications et des services critiques en appliquant des diagnostics et des contrôles de performances aux applications .NET et JEE.
  • Il affiche une vue complète des Datacenters et des clouds publics et privés.
  • Contrôle le temps de réponse d’une application (comme le ressent l’utilisateur) et vous alerte s’il constate une dégradation des performances afin que vous puissiez rapidement établir un diagnostic et résoudre le problème.
  • Intègre un système expert pour contrôler les applications en découvrant automatiquement les dépendances. Il fournit ainsi une image complète de tous les composants de chaque application et de leurs imbrications.
  • fournit aussi une vue complète de tout l’environnement informatique, qu’il soit physique, virtuel ou basé dans le cloud

Microsoft System Center Orchestrator 2012 est le composant d’automatisation de processus. Il vous permet de construire une infrastructure flexible et économique en utilisant les ressources que vous possédez et connaissez déjà. System Center Orchestrator 2012 :

  • Optimise vos investissements actuels dans le Datacenter en intégrant et en faisant fonctionner ensemble des systèmes et des outils hétérogènes.
  • Vous aide à fournir des services de Datacenter de façon flexible et fiable, en orchestrant les flux de travail entre des silos de processus multidisciplinaires.
  • Abaisse les coûts et renforce la prévisibilité en automatisant vos scénarios de clouds privés, ce qui réduit les risques d’erreurs humaines.

Grâce à des packs d’intégration qui fournissent des activités prédéfinies et réutilisables. Vous intégrez mieux les outils d’administration existants et les fonctionnalités comparables de System Center, comme le contrôle, la création et l’administration de services. Ces packs d’intégration assurent l’interopérabilité avec les principaux fournisseurs comme HP, IBM, EMC, BMC, CA, et VMware. Ils se connectent directement à System Center Orchestrator 2012.

Microsoft system center Service Manager 2012 vous aide à standardiser la fourniture des services dans toute l’entreprise.

  • Il permet à l’informatique de proposer des expériences souples en libre-service afin que les propriétaires puissent exploiter le Cloud prive pour déployer leurs applications et leurs services.
  • Il orchestre les processus, les connaissances et les personnes sur l’ensemble de l’infrastructure et des applications de l’entreprise.
  • Il standardise les processus du Datacenter au moyen de flux de travail bases sur les méthodes recommandées.

Microsoft System Center Virtual Machine Manager 2012, un des éléments clés de ces solutions, vous aide à gérer des environnements virtualisés et dans votre centre de ressources :

  • Il permet de construire une infrastructure flexible et économique. Il propose une infrastructure sous la forme d’un service, en virtualisant toutes les ressources de traitement, réseau et stockage et en les allouant aux départements de l’entreprise qui en ont besoin.
  • Il offre une administration des applications centrée sur le service afin que vous puissiez les gérer indépendamment de l’infrastructure.
  • Il exploite les investissements déjà réalisés dans le Datacenter, en prenant en charge les environnements à plusieurs hyperviseurs comme Windows Server Hyper-V, VMware et Citrix.
  • Il optimise de façon dynamique les ressources d’un Datacenter virtualisé afin de maintenir une haute disponibilité pour les applications critiques.

BS GABON votre partenaire de confiance est partenaire GOLD MICROSOFT DATACENTER sur la GABON. Cette reconnaissance de MICROSOFT atteste que BS GABON dispose en interne des compétences nécessaires pour vous accompagner dans le déploiement de la suite system center.

BS GABON organise aussi régulièrement des séances de formation officielles sur system center afin de permettre aux clients de mieux comprendre et d’exploiter la solution. Renseignez-vous en envoyant un email à formation@bs-gabon.com ou sur le site www.bs-gabon.com.

Share